Histoire du Biscuit Rose de Reims 

Le Biscuit Rose date des années 1690. A cette époque, des boulangers champenois soucieux d'utiliser la chaleur de leur four après le défournage du pain, eurent l’idée de créer une pâte spéciale qui, après avoir subi une première cuisson, était laissée dans le four à pain où elle finissait de sécher. D’où le mot BIS-CUIT, c'est-à-dire cuit deux fois.

fabrication artisanale du Biscuit Rose

Fabrication artisanale du Biscuit Rose de Reims

A l’origine, le gâteau était blanc. On voulut aromatiser la pâte à la vanille. Pour ce faire, on devait écraser la gousse au mortier avec du sucre pour en extraire la substance aromatique sous forme de petites particules de couleur presque noire. Mélangées à la pâte d’un blanc éclatant, ces particules de vanille tachetaient le gâteau fini. On eut alors l’idée de masquer cette pigmentation avec un peu de colorant rouge, en fait du carmin. Et voilà comment naquit le ravissant biscuit rose de Reims !

Depuis, sa recette reste inchangée tout comme sa méthode de fabrication, qui conserve la double cuisson pratiquée à l’origine.

Moule biscuits Roses étiquette recette Biscuits Roses
Moule à Biscuits Roses     
Ancienne étiquette d'un sachet
de Biscuits Roses


Ancienne boite BRboite epoque BR

Quelques boites de Biscuits Roses de l'époque